En ce réveillon du Jour de l’An, ce best-of vous offre de quoi faire le décompte dans la bonne humeur belge avec une sélection de passages décalés en compagnie du chanteur Arno qui était venu pour la sortie de son dernier album « Santeboutique » et de l’auteure Myriam Leroy pour la sortie de son livre « Yeux rouges ».

Arno
Arno © Radio France / Alexis Goyer

Arno

Sur des tonalités blues et rock évoquant les souvenirs licencieux de sa grand-mère et la sexualité, le chanteur flamand ravit son public avec fougue.

Avec Elvis Presley et Bob Dylan, elle découvre la musique et se passionne pour le rock : il chante dans un groupe avant de sortir son premier album en solitaire dans les années 1980.

Ses diverses collaborations le portent vers le cinéma puisqu’il réalisera la bande-originale de Merci pour la vie de Bertrand Blier et jouera dans J’ai toujours rêvé d’être un gangster de Samuel Benchetrit, avec Alain Bashung.

Myriam Leroy

Cette journaliste et écrivaine belge a été finaliste du prix Rossel et Goncourt en 2018 pour son premier roman Ariane. Dans Les yeux rouges, elle revient en abordant la question du harcèlement virtuel, des violences sexistes et du racisme.

Amatrice de la littérature de Jean Echenoz, Annie Ernaux et surtout Virginie Despentes, elle y puise une écriture militante, libre et nécessaire pour narrer son expérience personnelle.

Et le florilège de chroniques pour ce best-of avec :

La chronique musicale de Djubaka : Arno, « Santeboutique »

Le moment Meurice : La menace du voile

La chronique décapante de Constance : Journée mondiale de prévention du suicide

La chanson de Frédéric Fromet : Tout nu dans le TGV

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.