Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent l'auteure-compositrice-interprète Hoshi pour la réédition de son deuxième album "Sommeil Levant", regroupant 13 titres inédits dans un double-album intitulé "Etoile Flippante".

Biographie

Hoshi, de son vrai nom Mathilde est née le 14 septembre 1996 à Versailles. 

Hoshi le chante dans "SQY", oui elle a grandi à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines, une banlieue sans histoire, avec un père plombier et une mère secrétaire. 

À 6 ans, Hoshi tombe sur un vinyle de Jacques Brel chez ses grands-parents, et décide qu’elle veut devenir comme lui. Elle demande donc à ses parents de l’inscrire à des cours de piano. Quant à la guitare, ça arrivera bien plus tard, à 15 ans, en découvrant une vieille guitare sous le lit de sa grand-mère.  Aussi influencée par Indochine, Priscilla que par la musique punk paternel comme les Berurier Noir, Hoshi a toujours voulu vivre de sa musique. 

C'est n'est qu'à l'âge de 22 ans, après avoir chanté dans la rue, tourné dans des salles municipales et plus ou moins échoué à la télévision, que Hoshi trouve enfin une personne qui décide de lui faire confiance : elle écrit le futur tube "Ta Marinière", envoie 100 mails par jour à des maisons de disque, et obtient une seule et unique réponse, celle du label Jo&Co, et ils ont eu bien raison. "Ta Marinière", single de platine, explose les scores et porte un premier album "Il suffit d'y croire" qui se vend à plus de 200 000 exemplaires. 

Son deuxième album "Sommeil Levant" est également un succès. Hoshi s'impose comme une figure de cette nouvelle génération d'auteure-compositrice-interprète aussi brillante  qu'engagée. Elle remporte le prix de la Révélation Scène aux Victoires de la Musique 2020. 

Actualité

Cette réédition qui ressemble presque à un nouvel album, propose13 titres inédits et intimistes porté par le single "Et même après je t'aimerai"

Hoshi y aborde avec sensibilité et métaphores des thèmes aussi divers que sa jeunesse, le pardon, ses angoisses et l'amour, évidemment. 

On retrouvera trois collaborations : Le rappeur FIVE sur le titre “J’attends mon heure”, Benjamin Biolay sur le titres “Pleurs de fumoir” et Babouchka sur le titre “Mieux Avant” qui n’est d’autre que sa grand-mère Edith, 77 ans. 

Au sommaire de cette émission

Les couleurs de l’arc en ciel n’ont pas illuminé le stade de foot de Munich hier soir lors de la rencontre Allemagne/ Hongrie, parce que Papa UEFA n’a pas voulu. Tandis que Maman Ursula, la patronne de l’Europe, dénonçait vivement une loi hongroise interdisant toute représentation de l’homosexualité. Victor Orban ne décolère pas…

C’est le moment du grand méchant oral du bac qui fait peur… Alors qu’ensuite, dans la vie, tout ne sera que frousse ad libitum, parce que plein de grands oraux nous attendent qui nous feront repenser à celui du bac...

Les cartes Pokémon qui s’échangeaient dans les cours de récré il y a 20 ans se retrouvent aujourd’hui dans des salles de ventes aux enchères, où elles valent désormais un paquet de blé…

Retrouvez également toute l'équipe de Par Jupiter ! 

  • La chronique d'Aymeric Lompret : Réforme chômage J-7
  • La chronique d'André Manoukian : "Etoile Flippante" de Hoshi
  • Le moment Meurice : Les aides à domicile sont-elles trop payées ?

La programmation musicale 

  • Jim MURPLE MEMORIAL - Et bailler et dormir
  • CURTIS HARDING - Hopeful
Les invités
  • Hoshiautrice, compositrice, interprète
Programmation musicale
L'équipe