Quand la paix n'est plus là, c'est la guerre... Bien sûr il y a eu des femmes guerrières, mais le plus souvent, elles font partie des victimes de la violence de la guerre, parfois même considérées comme butin de guerre. Car en s'appropriant le corps de la femme de son ennemi, l'homme affirme sa victoite totale. Là plus qu'ailleurs s'expriment les relations de domination entre hommes et femmes....

1

invité(s)

Françoise HERITIER

anthropologue, professeur honoraire au Collège de France, disciple de Claude Lévi-Strauss

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.