Autant la poésie est imprévisible, subversive même, autant la langue de bois est calibrée, millimétrée, c'est un discours de communication bien rôdé. Les Allemands parlent de "langue de béton", les Chinois de "langue de plomb", et nous aussi, nous n'échappons pas à la "langue de bois" qui prospère en ces temps de crise: vous vous souvenez peut-être de la fameuse "croissance négative".... Petit florilège réjouissant pour bien commencer le week end et mieux décoder la parole politique.

1

invité(s)

Christian DELPORTE

Historien, spécialiste de l'histoire des médias et de la communication politique, il enseigne à l'université de Versailles Saint Quentin

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.