Dictature des régimes, de la minceur et de la diététique, jamais nous n'avons autant pris soin de nos corps, et pourtant le surpoids nous guette et l'obésité gagne du terrain. Alors la faute à qui? Peut-être à notre cerveau trop gourmand...

1

invité(s)

André HOLLEY, professeur de neurosciences, membre du Centre des Sciences du Goût

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.