50 ans après la mort de Frantz Fanon, le 6 décembre 1961, c'est l'occasion de découvrir ou de relire la pensée de ce psychaitre martiniquais, militant anticolonialiste, mort à 36 ans de leucémie, qui a écrit "Peau noire, masques blancs " et "Les damnés de la terre". Une parole qui 50 ans plus tard, porte toujours un souffle particulier et résonne pour tous les opprimés, pour les hommes et les femmes qui luttent pour leur liberté et leur émancipation.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.