Crise économique, écologique, voire éthique, on a parfois l'impression d'un monde suspendu au dessus de l'abime. Alors après la chute du communisme et la crise du capitalisme, quelle place reste-t-il pour l'homme dans tout ça ? Quelles peuvent être les raisons d'espérer, d'attendre un monde meilleur, plus juste? Albert JACQUARD, "philosophe-humaniste", nous donne quelques pistes de réflexions...

1

invité(s)

Albert JACQUARD

généticien, humaniste, Président d'honneur du DAL (Droit Au Logement)

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.