C'est tout le paradoxe de la situation actuelle: l'Union Européenne a reçu ce vendredi le Prix Nobel de la Paix alors qu'elle est de plus en plus mal aimée, voire ouvertement contestée par les peuples. Secouée par une grave crise économique, l'Europe connait des troubles sociaux considérables dans les pays où les cures d'austérité sont drastiques. Mais que faire pour que l'Europe ne devienne pas un souvenir à ranger dans le "rebut des utopies humaines", et comment maintenir la paix et la démocratie quand le chômage (25 % en Espagne ou en Grèce) et la misère progressent ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.