1

invité(s)

Martine LAFFON

liens

Le porte-bonheur, plus sérieux qu’il n’y paraît...

Les Français seraient-ils devenus fatalistes ? C’est ce que se dit Shikako, venue des environs de Kyoto étudier au pays de Descartes, et qui constate que gris-gris et autres porte-bonheur envahissent les boutiques de mode les plus pointues... Au Japon, par contre, nous dit-elle, la chance se conjure au quotidien depuis toujours...Article en ligne sur l’Ecole Française de Journalisme.###

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.