Que s’est-il passé le 11 janvier dernier ? Que reste-t-il aujourd'hui de "l'esprit de janvier" comme on l'appelle? "Imposture", disent certains, ou fracture de la société française. Le philosophe Patrick Viveret, lui, y voit une communion, un espoir, qui affirme la force de la fraternité, d'une volonté de penser le monde autrement, une issue possible entre le fondamentalisme religieux, identitaire ou marchand.

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.