Les attentats de janvier dernier ont exacerbé le malaise vis-à-vis de l'Islam. Mais si le voile, les mosquées, et les "prières de rue" cristallisent les conflits, ce sont aussi, paradoxalement, des occasions pour les musulmans dits "ordinaires" d'affirmer leur attachement aux valeurs et à la citoyenneté européennes. Voyage au coeur d'une enquête enthousiasmante dans 21 villes européennes dirigée pendant 4 ans par la sociologue Nilüfer Göle.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.