La longue marche vers l'émancipation des femmes, vers l'égalité des sexes aboutira-t-elle un jour à une indifférenciation entre homme et femme? J'entends déjà certains ou certaines d'entre vous s'étrangler avec leur café: pourtant les femmes de 2010 n'ont plus grand chose de commun avec leurs grands-mères, qui placées sous l'autorité de leur mari ne pouvaient ni voter, ni divorcer. Les femmes d'aujourd'hui ont conquis les diplômes, un emploi, le droit de vote et la contraception, mais pas les lieux de pouvoir: elles ne sont toujours pas tout à fait l'égale d'un homme...

1

invité(s)

Janine MOSSUZ-LAVAU

politologue, directrice de recherches au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po)

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.