Il y a 50 ans, le 29 mai 1953, le néozélandais Edmund Hillary et le sherpa Tenzing Norgay sont à l'Everest: le toit du monde est vaincu. Depuis, le corps à corps de l'homme avec cette montagne n'a pas cessé. Que cherchent donc les hommes là-haut, quand ils poussent la porte des 8000 en sachant qu'elle pourrait se refermer avant qu'ils n'y repassent ? Pourquoi nos sociétés occidentales sont-elles si fascinées par la conquête des hauts sommets? Le temps du vertige, c'est dans Parenthèse, avec le sociologue Paul YONNET

17

invité(s)

Paul YONNET

sociologue

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.