Il y a 50 ans, le 29 mai 1953, le néozélandais Edmund Hillary et le sherpa Tenzing Norgay sont à l'Everest: le toit du monde est vaincu. Depuis, le corps à corps de l'homme avec cette montagne n'a pas cessé. Que cherchent donc les hommes là-haut, quand ils poussent la porte des 8000 en sachant qu'elle pourrait se refermer avant qu'ils n'y repassent ? Pourquoi nos sociétés occidentales sont-elles si fascinées par la conquête des hauts sommets? Le temps du vertige, c'est dans Parenthèse, avec le sociologue Paul YONNET

17

invité(s)

Paul YONNET

sociologue

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.