Sylvie Chapelle parle musique avec Robert Badinter: grand mélomane et passionné d’opéra, Robert Badinter a écrit le livret de « Claude », une œuvre lyrique composée par Thierry Escaich à partir d’une nouvelle de Victor Hugo. Une création mondiale qui aura lieu à Lyon dans les prochaines semaines.

Programmation musicale

J. Offenbach : La Belle Hélène – Chœur et ensemble : Voici les rois de la Grèce

L’Orchestre & Chœurs des Musiciens du Louvre Grenoble, Alain Gabriel/Laurent Alvaro, François Le Roux, Michel Sénéchal, Laurent Naouri, Dir. Marc Minkowski (Virgin, 2001)

W.A. Mozart : Concerto pour piano N°21 en UT Majeur K 467 –Andante

Christian Zacharias piano & Dir, Orchestre de Chambre de Lausanne (MDG, 2010)

Louis Armstrong : The legendary concert in Berlin Part II –Indian

(Jazz Point 2007)

Thierry Escaich : Les nuits hallucinées –Les Djinns

Nora Gubisch, Orchestre National de Lyon, Dir. Jun Markl (Universal music 2011)

Cora Vaucaire : Les feuilles mortes

(Chant du monde, 2011)

Actualité de Robert Badinter

Du 27 Mars au 14 Avril 2013 à l'Opéra de Lyon, découvrez "Claude", opéra dont Robert Badinter signe le livret et Thierry Escaich la musique dans le cadre du Festival Justice / Injustice.

Mise en scène Olivier Py, direction musicale Jérémie Rhorer.

Inspiré du Claude Gueux de Hugo, le Claude de Robert Badinter et Thierry Escaich a une histoire un peu différente. Ce Claude a existé, les archives judiciaires de Troyes ont conservé son dossier, Robert Badinter l’a lu et relu. Claude est un ouvrier de la Croix-Rousse, qui mène une vie laborieuse et heureuse avec sa compagne et sa petite fille. Pour elles, pour lui, il refuse la misère à laquelle le condamne son patron, qui licencie ses ouvriers pour mettre des machines anglaises à leur place, nouvelle technologie de l’époque. On ne délocalisait pas alors, on dépersonnalisait. Claude, avec tant d’autres canuts, prend son fusil et court aux barricades. Condamné à 7 ans de réclusion, il est enfermé à la prison atelier de Clairvaux. Son amour du métier et sa haine de l’injustice, font de lui un personnage charismatique pour les détenus de Clairvaux ; le directeur de la prison veut le briser, le séparant par exemple de son ami le plus précieux, Albin. Enchaînement de l’injustice et de la violence : Claude tue le directeur. Il sera lui-même guillotiné.

Les liens

Site officiel de Robert Badinter

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.