Ce matin, Lionel Naccache nous parle d’Épicure et d'Horace.

Horace et Epicure
Horace et Epicure © Getty

Ces deux là faisaient l'apologie d'une philosophie invitant à profiter des bonheurs naturels accessibles et immédiats. Ils nous invitaient à savourer ce présent que nous perdons souvent de vue, occupés que nous sommes par la poursuite d'un bonheur futur hypothétique et souvent fantasmé.

Rappelez-vous leurs célèbres maximes, l'incontournable :

Carpe Diem / cueille le jour

d’Épicure. Mais Horace n'est pas en reste avec son :

Hic et nunc / ici et maintenant

Ou encore

In medias res / au cœur des choses

Et si Lionel Naccache pense à eux aujourd'hui, c'est parce qu'une lecture neurologique de leur philosophie pourrait laisser croire qu'il font l'apologie de comportements de patients victimes de lésion du lobe frontal.......

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.