Lionel Naccache nous a laissé à la fin de sa précédente chronique sur un "cliffhanger" digne des scénaristes de séries et autres auteurs de romans feuilletons du XIXè siècle.

Conversations
Conversations © Getty

Le neurologue avait établi que pour être conscient, notre cerveau devait être éveillé. et que cela reposait sur une région nerveuse située juste en dessous du cerveau, région qui porte le doux nom de formation réticulée.

Suffit-il d'être éveillé pour être conscient ? c'est donc avec cette question que Lionel Naccache nous a abandonné, suspendu à notre falaise.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.