Aélia aborde trois grandes questions existentielles : l'amour, la famille et l'écriture.

Depuis le début du collège, Aélia écrit des romans d'amour. 

Comme  le font parfois les gens qui écrivent, elle se plonge dans ses  souvenirs. En remontant le temps, elle se rappelle certains moments de son enfance. 

A  la maison ça n'allait pas, alors pour la préserver, ses parents ont décidé de la placer en famille d'accueil. 

Aujourd'hui, Aélia voit  ses parents un week-end sur deux et pendant les vacances, elle  entretient avec eux de plutôt bons rapports. 

A 13 ans, on n'est plus un enfant, on entre dans ce temps suspendu qu'est l'adolescence

Les  adolescents regardent les adultes, les adultes regardent les  adolescents, et lorsque ces deux mondes parallèles se croisent,  de part et d'autre de la frontière, on ne se comprend pas toujours ... Le regard des adultes énerve parfois Aélia ... 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.