Rebecca Ayoko
Rebecca Ayoko © Mayruk Yildirim

" Quand les étoiles deviennent noires "* est le nom d'une robe qu'Yves Saint Laurent a dédiée à son mannequin-vedette, Rebecca Ayoko, son égérie dans les années 80 - 90, décennie durant laquelle la Haute Couture était à son apogée.

Le parcours de Rebecca Ayoko est bouleversant à plus d’un titre : née dans la misère, dans une petite ville de Côte d’Ivoire, Rebecca, qui aurait pu devenir prêtresse vaudou comme bonne soeur, se retrouve enfant-esclave battue, exploitée, violée et mère à 13 ans. Dotée d’une incroyable force vitale, elle lutte pour s’en sortir et décider de son destin. Repérée pour sa beauté incroyable, Rebecca devient Miss Côte d’Ivoire et s’envole pour Paris. Elle gravit les échelons du mannequinat, et devient rapidement le mannequin-star d’Yves Saint Laurent. Admiration réciproque, complicité, la relation entre Rebecca et le grand couturier est unique. Nous suivons à travers elle l’épopée de la mode, où les couturiers, les top-models et la jet-set défraient la chronique. Mais cette ascension fulgurante, ce succès météorique a un prix. La chute est d’autant plus douloureuse…

Avec ce témoignage très attachant, d’une puissance émotionnelle rare, Rebecca nous livre un texte qu’elle a porté en elle pendant des années. Un texte personnel, qui met en lumière l’ambivalence du monde de la mode : magique et cruel.

* "Quand les étoiles deviennent noires" de Rebecca Ayoko avec Carol Mann.

Evénement(s) lié(s)

Partir avec... nos invités !

Les liens

Rebecca Ayoko

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.