nicolas supiot
nicolas supiot © radio-france /

Il y a 2 ans, Nicolas Supiot nous avait enchanté à l'écouter raconter son pain lever... Installé au bord de la Forêt de Brocéliande, ce paysan boulanger sème des céréales anciennes, les cultive, les transforme, et en fait du pain cuit au feu de bois .

Ce chercheur bio s'est aussi engagé à sauvegarder et développer certaines céréales de variétés de blé. Il est l'un des co-fondateurs du "réseau de semences paysannes" (2003), et soutient depuis l'origine (2009), la démarche de l'association PEUV, le Projet d'Emergence d'une Université du Vivant, qui a pour objectif de créer un réseau de recherche et de développement autonome. Il participe de cet esprit, notamment et concrètement par l’animation du groupe de recherche et de formation "L’école du vivant".

Depuis peu, ce boulanger hors normes a trouvé son nouveau lieu pour créer "Les Jardins de Siloé"...

Les liens

Réseau Semences Paysannes

Pour une Université du Vivant

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.