Pour nous aider à pérégriner, l'autrice de bandes dessinées Catherine Meurisse a choisi une image de l'atelier de Cy Twombly, le peintre, dessinateur, sculpteur et photographe américain. Une photo d'un lieu qu'elle apprécie pour les fenêtres qu'il ouvre sur l'Italie et les œuvres en devenir.

Catherine Meurisse en juin 2020
Catherine Meurisse en juin 2020 © Corbis / Vincent Josse

Catherine Meurisse : "J'ai choisi une photo de l'atelier de Cy Twombly prise par Déborah Turbeville en 1991. Cy Twombly avait des maisons un peu partout. Et il avait installé son atelier en Italie. On a ici une photo d'une immense pièce. On en distingue d'autres plus loin. On a des murs blancs, un sol en terre cuite, un peu ocre, rouge. Le soleil pénètre sur la droite. Il vient caresser deux fauteuils cannés. 

Dans le coin assez vaste, à gauche, Cy Twombly a posé des toiles, des pots ou dans lesquels il y a des pinceaux, un socle sur lequel il a une sculpture, puisque Cy Twombly sculptait également, une toile recouverte d'un drap blanc. Les murs sont blancs, un drap blanc recouvre une toile. On distingue un immense papier tendu derrière cette toile blanche qui est également blanc. 

C'est cette blancheur que j'aime dans cette image et qui me fait voyager. 

L'oeuvre de Cy Twombly pour ce qu'on appelle un peu "ses graffitis", ses traces au crayon pastel, au pinceau, que l'on voit sur ses toiles

J'aime qu'il laisse le blanc de la toile, et une fois de plus, cette blancheur qui nous permet d'imaginer, de rêver avec des traces de toutes les couleurs. 

J'aime cette archéologie qu'on peut ressentir quand on voit les œuvres de Cy Twombly. Il y a quelque chose qui ramène à l'antique. Un lien qui me parle beaucoup. 

Pour moi, cette photo, c'est le voyage à plusieurs titres.

C'est situé en Italie avec cette magie italienne et je trouve que dans cette photo, plein de fenêtres qui ouvrent sur un paysage très clair, écrasé de lumière, où l'on imagine la campagne, le reflet doré d'autres fenêtres sur la droite qui vient caresser la terre cuite. 

Et puis les fenêtres que sont les toiles, ces œuvres d'art en devenir. Pour toutes ces raisons, j'aime cette photo et elle me fait vraiment partir  très loin. Et je rêverai d'avoir un jour dans ma vie une pièce comme celle-ci pour dessiner. C'est un rêve, un rêve bourgeois, je m'en excuse. Mais je rêve de ça."

L'image de la photographie choisie par Catherine Meurisse :

L'image la photo de l'atelier de Cy Twombly commentée par  Catherine Meurisse
L'image la photo de l'atelier de Cy Twombly commentée par Catherine Meurisse © Radio France / Vincent Josse/France Inter
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.