Pour voyager, l'acteur humoriste et metteur en scène a choisi une photo d'amour prise par Hervé Guibert de son amant à l'Île d'Elbe. Elle le transporte dans l'époque où l'écrivain journaliste vivait encore et lui fait beaucoup de bien.

Vincent Dedienne
Vincent Dedienne © Radio France / Vincent Josse / France Inter

Vincent Dedienne : "J’ai choisi une photo parce que c'est ce qui me fait le plus voyager. Celle-ci m'emmène à la fois dans l'espace et dans le temps, puisque c'est une photo qui a été prise à l'île d'Elbe (Italie) du temps où Hervé Guibert existait. C'était un auteur, photographe et journaliste, mort à 36 ans en 1991.

Il a écrit entre autres, Fou de Vincent, un scénario avec Patrice Chéreau : L'homme blessé. Il a fait un film qui s'appelle La pudeur et l'impudeur. Il est pour moi l'inventeur de l'autofiction. Ce courant littéraire où l’on écrit à la première personne, mais où tout est vrai et tout est faux à la fois. Hervé Guibert photographie son amoureux, son amant, l'homme de sa vie, T., Thierry, penché à une fenêtre. 

C'est une photo d'amour, une photo d'amoureux

C'est une photo sensuelle puisque le corps est nu de dos, penché à la fenêtre. 

Je l'ai choisie aussi parce que c'est la première chose de valeur que je me suis achetée. Quand j'ai commencé à travailler à Paris, je suis allée à la galerie Agathe Gaillard, qui possédait les photos d'Hervé Guibert. J'ai acheté cette photo qui se trouve maintenant chez moi. 

Elle est mon pass Navigo vers l'île d'Elbe et vers l'époque d'Hervé Guibert, qui me fait toujours un grand bien dans ma vie. 

C'est une très belle photo, en noir et blanc, avec des habits qui traînent, des grands pieds, des belles fesses.

Cette photo me transporte car elle m'emmène tout droit à l'île d'Elbe. Je me suis rendu dans cette maison où a été prise la photo, où écrivait Hervé Guibert et ou il a été enterré. Elle me rappelle les odeurs de la Méditerranée, la chaleur du soleil. 

Cette image m’emmène directement dans une histoire d'amour, de sexe et de drame parce que cet amour a été interrompu par la mort d'Hervé Guibert, mort du sida. J'aime bien les photographies où l'élan amoureux emporte la photo."

Aller plus loin 

ECOUTER | Le Grand atelier d'Hervé Guibert

Photo d'Hervé Guibert choisie par Vincent Dedienne
Photo d'Hervé Guibert choisie par Vincent Dedienne © Radio France / France Inter
Les invités
L'équipe