La chanteuse et actrice a choisi une photo offerte par le photographe Adrien Roux en remerciement du tournage d'un clip sur sa chanson. Par sa lumières, ses couleurs, la proximité de la mer, cette image l'invite au voyage et à l'évasion.

Aloïse Sauvage
Aloïse Sauvage © Shelby duncan

Aloïse Sauvage : "Pour la petite histoire, j'ai été confinée dans une maison à Nice. Parmi nous, il y avait un jeune homme qui s'appelait Adrien Roux. Il est photographe professionnel et vidéaste dans la vie. Il s'est lancé le défi de faire un clip spécial confinement d'une de mes chansons, Mega down, de l'album Dévorantes.

Pour me remercier, de lui avoir fait confiance d'avoir voulu créer avec lui Adrien m’a offert une de ses photographies. Une sur laquelle je me suis arrêtée que j'aimerais vous décrire. Elle m'invite au voyage, en tout cas à l'évasion.

Cette photographie, elle appartient à une série qu'il a appelé "La Baie des Anges", sur la promenade des Anglais à Nice

Au premier plan, il y a deux silhouettes. Ce sont des ombres, donc on ne distingue pas qui sont ces personnes. On voit que ce sont deux personnes qui marchent côte à côte. 

Et l'arrière-plan, c'est un coucher de soleil magnifique, comme un feu d'artifice. Un feu d'artifice de soleil couchant. Moi, cette photographie, elle me parle, elle me plaît. 

Il y a en elle une certaine dualité énorme entre la noirceur des deux ombres et la couleur énorme de ce soleil couchant.

Je sais que lorsqu’Adrien Roux a pris cette photo sur la Promenade des Anglais, il était donc proche de la mer. Là pendant le confinement, on ne pouvait pas aller jusqu'à la plage qui était interdite d'accès. 

Or cette mer nous appelait.

Maintenant qu'on en est sorti, c'était bien d'avoir une photographie où la mer n'est pas loin, même si on la distingue pas, mais on la sent, on la désire, on la rêve."

=> Et aller plus loin avec la série La Baie des anges d'Adrien Roux 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.