L'actrice et réalisatrice a choisi comme point de départ d'un voyage un tableau de femme du peintre fauviste d'origine néerlandaise du début du XXe siècle. Il lui inspire plusieurs niveaux de lecture, dont l'un très puissant qui permet l'exotisme, celui de l'imaginaire.

Zabou Breitman  : "Je regarde un tableau de Van Dongen : une lithographie qui représente Cérès, la déesse grecque de la fertilité et des moissons. Elle est cadrée au niveau des seins. On voit le départ d'un bustier qu’on ne voit pas, il est en dessous. Elle a donc les épaules dénudées qui sont vertes. C'est drôle, elle est peint verte. Quand on est très près, c'est bizarre, mais dès qu'on s'éloigne, on s'aperçoit que ça marche très bien. 

Il faut toujours s'éloigner des tableaux.

Son cou est long, comme d'habitude chez Van Dongen. Son visage est penché sur le côté. Elle a une très jolie petite couronne de fleurs. Derrière sa tête et des nuages noirs qui s'appellent des fesses d’anges. Ils ont très gonflés d'eau.

Cette jeune femme a les yeux fermés. Elle rêve probablement. Elle réfléchit, elle s'échappe. 

Ce tableau est pour moi, comme ce bustier dont on voit à peine le départ avec un peu de dentelle.

Je pense que tout se passe à l'extérieur. Tout est à l'extérieur du cadre.

Un voyage, c'est cela : être à l'extérieur du cadre. Les tableaux me font voyager, tout comme le théâtre et le cinéma. Ce qu’on nous montre, est aussi tout ce qu'on ne voit pas. 

Pour moi, voyager, c'est être capable de sortir du cadre, et non pas que l'extérieur viennent vers nous, mais que notre imaginaire fasse le reste et finisse le tableau. 

Je pense qu'on peut s'échapper, s’en aller très loin soit en se disant : "Tiens, Cérès, se tient la tête comme cela", soit en regardant dans le tableau, soit en finissant de dessiner son corps, son bustier, ses bras, les champs derrière elle, et le grand ciel menaçant et sombre. À partir de là, je pense qu'on peut partir pendant des jours et des jours…"

===>>>> VOIR ICI l'image du tableau dont parle Zabou Breitman

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.