En marge des réunions des pays du Golfe, la vie dans les chantiers saoudiens où les autorités traquent les travailleurs immigrés. Les illégaux sont expulsés, les autres soumis à des violences et un harcèlement permanent. Une réalité révélée par un rap.

Depuis le 4 novembre 2013, Ryad engage une traque contre les les travailleurs immigrés venus illégalement sur le territoire saoudien pour améliorer leurs conditions de vie. En 18 mois, un million de migrants chassés.

Travailleurs immigrés à Ryad
Travailleurs immigrés à Ryad © / CTC

Conséquence, voilà 6 millions de travailleurs immigrés, Ethiopiens, Pakistanais, Somaliens, coincés entre des autorités qui durcissent leurs conditions d'intégration et des patrons qui font régner la terreur sur leurs chantiers. L'organisation Internationale du Travail dénonce des conditions indignes : salaire dérisoire, mais surtout discimination, violence physique, harcèlement moral.

C'est dans ce contexte que surgit cette vidéo sur le net saoudien. Un immigré qui se rebelle contre son Kalif qui le malmène. Un rap qui devient hymne sur les chantiers et pas seulement. Près de 3 millions de connexions sur Youtube..

En podcast, l'explication du phénomène et les détournements dont fait l'objet cette chanson.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.