148 morts et 80 blessés . Le massacre des étudiants au Kenya aura seulement indigné le pape. La communauté internationale a timidement réagi devant les trois jours de deuil national proclamés parNairobi . Les vies africaines valent-elles si peu ?

Parmi les quelques communiqués rédigés, saluons celui de l'Agence Universitaire de la Francophonie

__

S'en prendre à l'université, c'est s'en prendre à la jeunesse, au savoir et aux lumières, à l'avenir d'un pays.

Les morts à Garissa
Les morts à Garissa © / CTC
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.