Pour leur 12ème « MONTAGDEMO », leur manifestation du lundi, le groupe PEGIDA – qui veut dire Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident – a rassemblé près de 25.000 personnes à Dresde. Une manifestation placée, sous le signe des victimes des attentats parisiens avec pancartes « je suis Charlie », drapeau français et brassards noirs. Tous ont respecté une minute de silence en leur hommage. Une solidarité décomplexée qu’un des marcheurs de ce lundi justifiait de la façon suivante. Une tentative d’incendie a bien eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dernier contre le Hamburger Morgenpost, pour sa « une » datée du 8 janvier qui par solidarité reproduisant des caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.