Etre informé ne veut pas dire comprendre . Contextes et reculs sont indispensables à la compréhension d'un événement, surtout à l'étranger. Outre les assassinats de journalistes, les pressions, les logiques binaires et la communication brouillent l'info. Et la multiplicité des nouvelles technologies qui donnent l'impression d'être surinformé en temps réel est souvent un piège.

Reporters Sans Frontières a publié cette semaine son rapport annuel sur la liberté de la presse. Un net recul par rapport à l'an dernier.

La liberté de la presse dans le monde en 2013
La liberté de la presse dans le monde en 2013 © Radio France /

"LaFinlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement. À l’extrême opposé, en queue de classement, le "trio infernal" réunit à nouveau le Turkménistan , la Corée du Nord et l’Érythrée , des pays où la liberté de la presse est tout simplement inexistante.../...

.../...Depuis mars 2011, la Syrie ( 177e, 0) incarne ce cas de figure à l’extrême, au point d’occuper désormais le rang de pays où la liberté de l’information et ses acteurs sont le plus en danger, aux portes du "trio infernal".

La couverture de la tragédie syrienne, tant par la presse officielle que par la blogosphère, est étroitement surveillée par le pouvoir, qui réprime toute critique à l’encontre de sa politique étrangère.../...

.../...Les chutes du Mali (122e, -22) et de la République centrafricaine (109e, -34) illustrent également cette corrélation négative. Les guerres ouvertes ou intestines qui déstabilisent la République démocratique du Congo (151e, -8), tout comme les actions de guérillas et de groupes terroristes en Somalie (176e, 0) et au Nigeria (112e, +4) ne contribuent pas à améliorer leur classement.../...

.../...Les pays qui se prévalent de l’État de droit ne donnent pas l’exemple, loin de là . La liberté de l’information cède trop souvent devant une conception trop large et une utilisation abusive de la sécurité nationale, marquant un recul inquiétant des pratiques démocratiques . Le journalisme d’investigation en pâtit parfois gravement comme aux États-Unis (46e), qui perdent 13 places.../...

Etre journaliste en Egypte

Avant le rapport deReporters Sans Frontières , le Comité de Protection des Journalistes basé à New York avait déjà dénoncé les dérives en Egypte . Le régime déploie une énergie pour baillonner une presse qui cherche à donner des points de vue différents : arrestation, détention, censure, intimidation. Depuis un mois, une équipe d'Al Jazeera est en prison, accusés de soutenir le terrorisme.

Un reportage de Vanessa Descouraux, correspondante de France Interau Caire.

Un syndicat pour les enfants travailleurs en Bolivie

Un des innombrables sujets dont on parle peu. Le phénomène des enfants travailleurs en Bolivie . On commence à travailler dès l'âge de 5 ans . L'Unicef proteste, mais la pratique est rentrée dans les moeurs boliviennes. 700 000 enfants travaillent avec le consentement de leurs parents. Et un syndicat vient d'être créé pour défendre leurs droits et leurs salaires. Reportage à La Paz deReza Nourmamode .

De leur coté, les Nations Unies lancent un nouvel avertissement à la République démocratique du Congo , le Rwanda et l'Ouganda pour qu'ils prennent leurs "responsabilités" en démobilisant les enfants soldats de l'ex-rébellion congolaise M23.

La résurrection de Tijuana

A la frontière américano-mexicaine, Ciudad Juarez continue d'être ravagée par la guerre des narco trafiquants. Ce point de passage entre l'Amérique du Nord et du Sud profite à tous les trafics . La vie humaine n'a aucune valeur. Beaucoup plus à l'Ouest sur la côte Pacifique, Tijuana ressemble plus à une ville normale debasse Californie . Une mégapole de 2 millions d'habitants qui a vécu dans la violence des narcos. 60 000 morts en 6 ans. Mais depuis l'an dernier, les clans se sont retirés pour se concentrer sur d'autres points de passage et la ville essaie de renaitre par le street art et la culture. Reportage à Tijuana de Coralie Garandeau.

L'Avenida Revolucion c'est la rue principale du centre de Tijuana. De là, on voit l'énorme drapeau mexicain qui flotte face à la frontière américaine. Jason Thomas vit à Tijuana depuis 2009. Ce photographe est originaire de San Diego juste de l'autre coté du mur. Vidéo : Olivier Mirguet.

Une autre histoire de l'Amérique

The untold story of the USA , documentaire d'Oliver Stone en dix épisodes diffusé l'an dernier aux Etats-Unis vient d'être repris en France par Planète +, une chaine à péage. Le dernier opus a été diffusé hier soir. Désormais cette série est visible sur le net. Oliver Stone, entouré d'historiens, reprend l'histoire américaine contemporaine d'Hiroshima à nos jours.

Les histoires d'amour se terminent à Zagreb

Contrepied de laSaint Valentin , une visite itinérante du musée des coeurs brisés à Zagreb . Sont exposés ici des objets venus du monde entier qui symbolisent de réelles ruptures sentimentales. Il s'agit de constituer un patrimoine émotionnel universel. Le couple séparé, à l'origine de cette idée est le premier surpris du succès international rencontré par leurs initiatives.

©Lilian Alleaume

Partout Ailleurs sur franceinter.fr : Sarah Masson, Mariel Bluteau & Eric Valmir

Partout Ailleurs sur Twitter : @ericvalmir

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.