Le jésuite Paolo Dall Oglio enlevé le 29 juillet à Raqqa en Syrie n'est jamais réapparu. Il s'était installé dans le monastère Mar Moussa il y a 30 ans au nord de Damas . Un lieu qu'il a rénové pour construire une passerelle entre chrétiens et musulmans.

Expulsé de Syrie en 2011 par Bachar Al Assad , il consacrait toute son énergie à la diplomatie : convaincre les gouvernements occidentaux et les Nations Unies d'intervenir avant qu'il ne soit trop tard. Confronté à la prudence de ses interlocuteurs, il multipliait ses entrées clandestines en Syrie pour épauler les civils victimes de violences et apporter sa solidarité à la résistance.

Dans ses discours, Paolo Dall Oglio plaidait la non violence, tout en comprenant la violence érigée en système de défense. Il retenait la solution politique alors que la situation sur le terrain s'enlisait. Damas ouvrait ses frontières aux djihadistes irakiens, les résistants syriens voyaient arriver dans leurs fiefs des djihadistes. La gangrène du terrorisme épousait la cause des révolutionnaires jusquà l'étouffer.

En avril dernier, des éléments du groupeJabhat Al Nusra, renforcé par des milliers de nouvelles recrues, avaient revendiqué la création d’un «Etat islamiste d’Irak et du Levant »(EIIL) dans la vallée de l’Euphrate, avec Raqqa pour capitale. A la différence du Front Al Nusra , EIIL combat peu le régime mais affronte les Kurdes et l’Armée Libre Syrienne .

Le père Paolo Dall Oglio s'est rendu à Raqqa pour discuter avec les chefs de ce groupe, pour leur faire entendre raison. Aujourd'hui la probabilité qu'il ait été abbatu par ces miliciens est très forte.

Ses proches ont gardé le silence. Jusqu'à aujourd'hui . Aujourd'hui, très inquiets, persuadés du pire sans vouloir s'y soumettre, ils publient une lettre ouverte à Paolo. Une bouteille jetée à la mer.

Enregistrée depuis un monastère dans le Kurdistan irakien, et envoyé par mail, la lecture de la lettre par son auteur Eglantine Gabaix-Hialé est à écouter dans l'émission.

Eglantine avait co-signé avec Paolo Dall Oglio "La Rage et la lumière ". aux éditions del'Atelier. La rage, la tristesse de penser que sans doute l'obscurantisme a tué la lumière que portait Paolo. D'où les efforts de sa communauté et ses proches pour perpétuer son œuvre et son énergie.

Domenico Quirico

Invité de Partout Ailleurs ce soir, le journaliste italien Domenico Quirico enlevé par les djihadistes et libéré après 5 mois de détention. Dans les témoignages qu'il livre depuis son retour, il évoque les maltraitances, les humiliations et le degré zéro de leurs geôliers. Des miliciens sans foi ni loi, nullement chevillés par des connaissances religieuses. Seulement de jeunes malfrats.

Domenico Quirico
Domenico Quirico © / WS

Dans son témoignage Domenico Quirico l'affirme. Il n'y a plus d'interlocuteurs pour négocier en Syrie. C'est trop tard. Ne règne que le chaos. La situation est devenue inextricable.

Dominique de Villepin

Depuis plus de deux ans, depuis que la guerre civile a éclaté en Syrie, la question de la crédibilité de la communauté internationale est posée.

Le recours à la force semble être la seule option du Conseil de Sécurité. S'agissant de ses missions, le rôle des inspecteurs en Syrie chargé d'enquêter sur l'utilisation des armes chimiques était présenté comme un levier indispensable. Les accords russo-américains de Genève ont éclipsé la publication du rapport, dont les arrêtés étaient pourtant forts : "crimes de guerre, crimes contre l'humanité".

A la manière de son aïeule, la Société Des Nations, engluée dans la guerre civile espagnole et témoin de la montée du nazisme en Allemagne, les Nations Unies traversent-elles une crise d'identité et d'autorité ?

Pour en parler avec nous Dominique de Villepin , ancien ministre des Affaires Étrangères. "Le recours à la force peut être verbal, et non militaire"

Dominique de Villepin
Dominique de Villepin © Radio France / AA

Et Dominique de Villepin de pointer la responsabilité de l'administration Bush qui a "pollué les esprits onusiens" à forces de raccourcis et de démonstrations simplistes.

Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité des Nations Unies © / UN

L'Allemagne dans les dernières heures de la campagne électorale

On vote dimanche en Allemagne. Le scrutin ne passionne pas les foules et la campagne s'est révélée ennuyeuse.

En direct de Berlin, Lise Jolly , notre correspondante enAllemagne , et les reportages deDominique André , envoyée spéciale...

Made ingermany
Made ingermany © / GV

et en studio à Paris...

Guillaume Duval de l'hebdomadaire Alternatives Economiques et auteur de "Made in germany, le modèle allemand au delà des mythes" au Seuil.

Un ouvrage passionnant, respectueux des nuances et qui prend à rebours les clichés du modèle allemand.

Après avoir lu ces pages, on ne voit plus l'Allemagne avec le même regard.

Partout Ailleurs sur Twitter : @ericvalmir

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.