Spitzberg
Spitzberg © Radio France / Gregory Tervel

Spitzberg , archipel de l'Océan Artique , la vie au quotidien de 2500 habitants qui ont décidé de s'installer ici.

Nicolas Dubreuil vit au Groenland neuf mois sur douze. L'etnologue explorateur évoque dans un livre les mystères polaires.

LaTunisie, la vie au quotidien deux ans après la révolution.

Le Bangladesh , les ouvriers des ateliers de confection peuvent ils espérer un meilleur quotidien ?

Le Bangladesh

Après le drame qui a couté la vie , il y a tout juste un mois, à 1127 employés dans l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers de confection, syndicats et ouvrier ont haussé le ton pour réclamer des droits jusqu'ici inexistants.

La plupart des usines ont été fermées deux semaines. Elles ont rouvert vendredi dernier, l’Association bangladaise des fabricants et exportateurs de textile (BGMEA) ayant dit avoir obtenu la garantie du gouvernement que les usines bénéficieront de «la plus grande sécurité».

Mais les ouvriers, parfois payés 38 dollars (30 euros) par mois, ont débrayé pour réclamer des hausses de salaire. Résultat une immense manifestation dans les rues de Dacca et en périphérie aux aabords des usines qui travaillent Walmart et Carrefour. La police a tiré sur la foule avec des balles en caoutchouc.

"Nous avons tiré et fait usage de gaz lacrymogène pour les disperser car ils sont devenus violents et ont occupé une route », a déclaré à l’AFP le chef de la police d’Ashulia, Badrul Alam. Bilan, une cinquantaine de blessés.

Le minimum salarial mensuel avait été fixé à 38 dollars en novembre 2010, un traitement récemment qualifié de «travail d’esclave» par le pape François . Les syndicats réclament que les salaires mensuels de base soient portés à environ 100 dollars (77 euros) .

Le Bangladesh est le deuxième exportateur au monde de vêtements en raison de la modicité des salaires et d’une main-d’oeuvre abondante. Ce secteur-clé de l’économie représentait l’an dernier 80% des exportations du pays.

Dans Partout Ailleurs, le témoignage d'un ouvrier survivant qui ne veut plus être exploité. Témoignage recueilli par Sebastien Farcis , envoyé spécial d'Inter au Bangladesh .

Spitzberg, la vie du grand Nord.

Vivre au Spitzberg . Difficile de trouver sur la planète un endroit plus particulier que le Spitzberg où vivent des civils. L'archipel est à moins de mille kilomètres du Pole Nord . Climat polaire (-30 à +10 sur toute l'année), permafrost (sol gelé en permanence), interdiction de sortir du petit village sans fusil ou sans guide armé à cause des ours polaires (3 ont dû être tués ces dernières semaines, en légitime défense), 4 mois sans soleil en hiver, dont 2 et demi de noir total, mais paysages fantastiques et faune originale (ours, renard, rennes, phoques...) ...

Les reportages de Grégory Tervel à réécouter sur le podcast. Et ici, son dossier multimedia


Venu d'ailleurs, Nicolas Dubreuil

mystères polaires
mystères polaires © La Martinière

Nicolas Dubreuil vit les 3/4 du temps, 9 mois sur 12 auGroenland.

L'ethnologue explorateur consacre à vie à l'observation des pôles en sillonant les banquises en kayak, à ski, en traineau et à pied. Ces randonnées de l'extrême sont ponctuées de découvertes plus incroyables les unes que les autres.

Ces surprses insoupçonnées font aujourd'hui l'objet d'un livre "Mystères polaires " publié chez La Martinière.

La culture inuit est surtout composé des rituels chamaniques , en vogue auprès des jeunes générations. A écouter dans le podcast de l'émission, les duels vocaux incroyables qui en découlent.

Tunisie, deux ans après la révolution

Invités de Partout Ailleurs, Fadhel Jaïbi qui met en scène "Tsunami "un texte de Jalila Baccar à Paris, au théâtreChaillot .

Les deux tunisiens questionnent une société schyzophrénique tiraillée entre le rêve d'une Tunisie laïque et moderniste et une théocratie qui veut imposer un système fondé sur la Charia.

Un théâtre fiction qu'ils imaginent. Un futur anxiogène pour souligner les dangers d'aujourd'hui. Ils inversent le mythe d'Antigone en s'installant au coeur d'une famille musulmane, dans les conflits qui la traversent.

Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi avait déjà collaboré ensemble. Une pièce prémonitoire "Amnesia" qui décrivait quelques mois avant la révolution de jasmin la chute d'un dictateur. Un extrait vidéo.

Après Amnesia, la nouvelle pièce de Fadhel Jaïbi et Jalila Baccar.

Tsunami au Théâtre Chaillot du 23 au 25 mai

Les mille et une vies d'Istanbul

Cette semaine, Courrier International notre partenaire, propose un dossier complet sur la vie quotidienne d'Istanbul racontée par ses habitants et la presse turque. DansPartout Ailleurs le focus d'Eric Chol sur 2013 à Istanbul.

Les bobines du sacré : un festival de cinéma sur la religion

Les bobines du sacré
Les bobines du sacré © / WTC

En marge du festival de Cannes...

Isabelle de Gaulmyn du journal La Croix braque ses projecteurs

sur la première édition des Bobines du Sacré...

à Lyon du 30 mai au 2 juin...

un festival qui explore les relations entre cinéma et religion.

Les bobines du Sacré est avant tout un espace de débat et de tables rondes. Quelques projections mettront en valeur des films de ces dernières années. Persepolis de Marjane Satrapi

Et Luther d'Eric Til

Partout Ailleurs sur franceinter.fr : Anne Douhaire, Eric Lainé, Eric Valmir, Gregory Tervel

Partout Ailleurs le générique : Hervé Dejardin & Valentin Couineau

Partout Ailleurs sur twitter : @ericvalmir

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.