Toujours le chaos qui prévaut en République Centrafricaine depuis le coup d'état du mois de mars. La logique de la violence frappe les communautés qui jusqu'ici cohabitaient en paix dans un pays marqué par l'instabilité politique permanente.

Bangui sous les cris

Le chaos perpétuel. La Centrafrique depuis le dernier coup d'Etat au mois de mars dernier vit dans la violence. Cette insécurité aggrave les problèmes structurels et sanitaires qui faisaient déjà de la République Centrafricaine le pays où l'espérance de vie ne dépasse pas 48 ans. Un des taux les plus faibles au monde.

Village calciné de Centrafrique
Village calciné de Centrafrique © Radio France / E.H

Dans "Partout Ailleurs " ce soir, nous revenons sur les épisodes marquants de ces dernières décennies pour mieux comprendre les évenements présents.

Dans un pays composé de 83% de chrétiens, et 17% de musulmans, le risque de conflit confessionnal devient réel alors que les deux communautés ont toujours vécu en harmonie en dépit des nombreux renversements de régime politique.

Les musulmans de la Séleka attaquent et pillent les paysans chrétiens qui s'en prennent alors aux éleveurs musulmans. La communauté internationale brandit le risque du péril djihadiste pour attirer l'attention des Etats-Unis indifférents à la situation centrafricaine.

Mais le danger djihadiste existe t-il réellement ou n'est ce que l'effet d'une crise sanitaire sociale et politique qui incite les communautés à se replier sur soi et rejeter la responsabilité du chaos général sur son voisin ?

Reportage en Centrafrique de Bangui à Bossangoa d'Etienne Huver avec un convoi des Nations Unies.

Carte Centrafrique
Carte Centrafrique © / WC

Invité : André Munger deMédecins Sans Frontières , en charge du dossier Centrafrique.

Et la bande annonce du documentaire "The Ambassador".

Travail édifiant d'un journaliste cinéaste danois qui parvient sous el couvert d'une identité d'hommes d'affaires à acheter de faux papiers diplomatiques pour devenir un représentant consulaire du Liberia à Bangui et traiter avec les diamantaires et monter des affaires véreuses.

A voir et revoir. Un doc politique sur la Centrafrique rare et instructif. The Ambassador de Mads Brugger, produit par Lars Von Trier

A Delga en Moyenne Egypte

Le calme précaire en Egypte prend tout son sens dans les zones reculées. Vanessa Descouraux en arpentant les routes de la Moyenne Egypte a traversé des villages où la ahaine entre pro et anti Morsi n'est pas retombée.

Un exemple à Delga , 300 kms au sud du Caire, les chrétiens sont pris pour cible.

Chapelle de Delga
Chapelle de Delga © Radio France / Vanessa Descouraux

En témoigne cette photo de la chapelle de Delga.

Le reportage de Vanessa Descouraux, correspondante de Radio France en Egypte est disponible en téléchargement après diffusion de l'émission à l'antenne.

En Chine, dompter les eaux du fleuve pour un méga chantier hydroélectrique

Les eaux du long fleuve chinois
Les eaux du long fleuve chinois © / WCM

En Angola, la coupe du monde de hockey à roulettes.

Un mondial de Hockey à roulettes en Angola, et la fierté du pays à l'organiser . Un prétexte pour attiter les investisseurs et batir des sites VIP pour accueillir les délégations étrangères.

Bus de l'équipe d'Angola
Bus de l'équipe d'Angola © Radio France / Estelle Maussion

Mais ce sport n'est pas populaire en Angola. Il est pratiqué par une élite et la majorité de la population regrette que l'argent n'ait pas servi des programmes sociaux ou la construction d'écoles. Ce mondial de Hockey censé être une vitrine pour une Angola de rêve met en exergue les inégalités sociales.

Le reportage d'Estelle Maussion.

Musiques d'ailleurs

Des rythmes africains ce soir, en correlation avec les reportages en Angola et en Centrafrique. La complante angolaise de Bonga a dépassé les frontières jusqu'à toucher les cordes vocales de Lavilliers.

Le Centrafricain Bibi Tanga qu'on ne présente plus. Son groove est un des plus percutants d'Afrique. Il a quitté Bangui pour l'Europe.

Partout Aileurs sur twitter : @ericvalmir

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.