La visibilité médiatique desTouaregs se réduit ces derniers temps aux mouvements radicaux alliés avec les islamistes dans le nord duMali.

Le MNLA revendique avec les armes l'autonomie de l'Azawad, une zone desertique qui s'étend du Sahara au Sahel.

Tout un peuple souffre du problème terriitoirial mais ce peuple ne cautionne pas la solution jihadiste menée par ces élements les plus radicaux pour porter la cause...

Hindi Zahra , artiste berbère porte cette préoccupation dans son album "Homeland ". Cette fille de touareg qui a grandi dans les caravanes veut pérenniser 6000 ans de cultures. Ne pas être désignée par une religion, mais par une langue. Ne pas proclamer une identité mais la ressentir au contact de la nature.

LesTouareg, écologistes par necessité, vivent au rythme de la nature et deviennent les premières victimes du réchauffement climatique. Du coup, l'eau, l'alimentation et adapter un mode de vie aux contraintes qui se posent deviennent de nouvelles priorités.

Tous ces messages suintent du travail d'Hindi Zahra qui chantent avec legereté les soubresauts du monde. Hindi particpera aux Nuits de Fourvière et assurera la première partie deYoussou'n Dour

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.