Barbie n'aime plus Ken : elle est amoureuse d'Aimee, une charmante brune à la peau mate. La communauté LGBT a applaudi, Valeurs Actuelles s'est ému… Giulia Foïs fait le point.

Barbie a fait son coming-out : elle préfère Aimee à Ken (capture d'écran du compte Instagram "barbiestyle" - post du 21/11/2017)
Barbie a fait son coming-out : elle préfère Aimee à Ken (capture d'écran du compte Instagram "barbiestyle" - post du 21/11/2017)

C'était un peu avant les vacances de Noël. Déjà dans l'air flottait cette euphorie enfantine, cette féerie à la Capra : les premiers flocons tombaient sur la ville, ambassadeurs de bonne volonté pour la paix des familles, et nous, nous étions amour, chaleur humaine et tradition… ET BIM : Barbie s'est "outé" sur Insta.

Pour ceux qui nous écoutent et qui auraient plus de 30 ans : "outer" de l'anglais "out" : "dehors", comme dans "sortir du placard". Barbie est donc sortie out-of-the-closet et s'est affichée sur le réseau social Instagram un beau jour de décembre, toute poitrine (conique) dehors en tee shirt blanc, tee shirt sur lequel est écrit "Love Wins" ("L'amour gagne").

Bêtement niaiseux, assez logique dans l'univers rose bonbon à laquelle nous a habitués la blonde, certes. Mais, las, pas rose. Non non. Les lettres du tee shirt sont aux couleurs de l'arc-en-ciel, couleurs du drapeau LGBT (Lesbien Gay Bi Trans) et au cas où on aurait encore un doute : juste à côté du tee shirt : oh un autre tee shirt marqué 'Love Wins" aussi ! Affichée sur une autre poitrine, tout aussi conique, et portée par une jolie brune à la peau mate : Aimee. Elle s'appelle Aimee.

Barbie et Aimee font du shopping. 

Barbie et Aimee caressent leur chihuahua (comme quoi on peut être amoureusement transgressive et animalement cul-cul)

Barbie et Aimee reçoivent leurs amis.

Barbie et Aimee se fabriquent des toasts à l'avocat (comme quoi on peut être furieusement de son temps sexuellement parlant et avoir un train de retard au niveau de l'estomac (oui laissez tomber l'avocat, c'est hyper 2016 !))

Barbie et Aimee regardent leur tablette.

Barbie et Aimee se font des bisous dans le cou, s'attrapent par les seins, se culbutent sur le canapé... J'déconne. A partir de "tablette", j'ai ripé,  j'avoue, pardon. 

Portée sans doute par l'enthousiasme de la communauté LGBT qui a applaudi immédiatement à l'idée de se voir enfin représentée, qu'on puisse (enfin) proposer d'autres modèles de couple à des petites filles ou aux petits garçons qui n’adhéraient que très moyennement à l'histoire d'amour entre Ken et Barbie. 

Histoire qui, de vous à moi, sent quand même un petit peu le pipeau : 

  1. Barbie a trompé Ken en 2005 avec Blaine, un surfeur australien
  2. Barbie, en dehors de Ken, n'est entourée que de filles - dont cette petite coquine de Skipper qui m'a l'air sacrément délurée de la jupe. 
  3. Ken, en dehors de Barbie, n'a pas grand chose d'hétéro - ou alors moi je suis une huître et non, je ne suis pas une huître. 
Barbie dans les bras de Blaine
Barbie dans les bras de Blaine © Getty / Business Wire

Tout ce que je dis peut sembler un peu gratuit ; j'ai été contaminée par le nombre de fois où j'ai lu sous les photos :

Barbie est gay, je l'ai toujours su. 

Comme quoi, il n'y avait que moi à ne pas être au courant. Moi et Valeurs Actuelles, en fait.

L'hebdo qu'on a connu très militant en faveur du mariage pour tous (c'était pour voir si vous suiviez) a fait un édito titré : "Délire". Comme ça on sait où on met les pieds. Et développe : 

Il est vrai que l'identité sexuelle et la lutte pour la reconnaissance des droits des queers est une préoccupation majeure des fillettes qui jouent avec ces Barbie. 

Je crois que c'est de l'ironie.

Chères Valeurs. 

C'est vrai qu'au départ, tes fillettes blondes et nattées je suppose, jouaient à "Barbie femme au foyer" et c'était nettement moins subversif. Mais depuis, il s'est passé quelques petites choses autour de toi, on va dire que le monde a bougé et que Barbie s'est adaptée un petit peu. 

Tu sais que dans les années 1970 elle a passé son permis ? 

Qu'en 1981, elle a été présidente de la République ?

Et qu'en novembre dernier elle a porté le hijab ? 

Aïe ! 

À ce compte-là, si j'en crois les lecteurs de Valeurs Actuelles remontés comme des coucous en réaction à cet édito, on aura bientôt "Barbie avec des balloches", "Barbie Fémen (avec une inscription christianophobe sur la poitrine)" ou encore, comme dit Ernest : "Barbie transsexuelle avec le bas de Ken, sexué". J'ai eu du mal à la piger celle-là mais je pense que ça y est, vous avez l'image... Et je laisse Ernest conclure : "Alors là, les Pintades [ça je suppose que j'en fais partie] et leurs mères pourront gaver Barbie d'hormones mâles pour lui faire pousser les poils de barbe". Euh... Barbie barbue, j'y crois pas trop... En revanche, un petit GI Joe parti faire une GPA au Canada, ça, ça aurait de la gueule !

► ECOUTEZ AUSSI | Une autre chronique de Giulia Foïs à propos de Barbie : "C’est l’histoire d’une blonde"

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.