Amandine Gay est réalisatrice. La sortie prochaine de son deuxième long métrage documentaire, Une Histoire à Soi n'attend que le feu vert pour sortir. Elle s'occupe également de la 3è édition du Mois des Adopté.e.s qui se déroulera au Maïf Social Club les 4, 5 et 6 Mars.

Amandine Gay est réalisatrice. La sortie prochaine de son deuxième long métrage documentaire, Une Histoire à Soi  n'attend que le feu vert pour sortir. 

Elle s'occupe également de la 3è édition du Mois des Adopté.e.s qui se déroulera au Maïf Social Club les 4, 5 et 6 Mars. 

Bienvenue dans la peau, dans la tête, sur les traces de celle qui nous balade ce soir sur cette drôle de planète du genre… Qui ça ? Devinez. Elle s’est prêtée au jeu de notre portrait chinois, et voilà ce que ça donne… Si elle était un parfum, ce serait celui de la sueur. Attention : pas n’importe laquelle, celle de ceux qu’elle aime bien. Ca s’appelle l’odeur de l’humain. Si elle était une couleur, ce serait le noir. Non non, pas black, pas besoin. Noir. Noir, comme la couleur de ses yeux. Elle aime, les yeux. En amande, c’est mieux. Elle est gourmande, c’est même son péché capital, et avec une mention spéciale, à la pizza oui mais al taglio. A la romaine, elle doit avoir, sans le savoir, au fond des racines italiennes, oui car… Si elle était un meuble, elle serait une méridienne… Alors venez, on prend une toge, on s’y allonge, comme ça, de côté, et on laisse le nectar couler, et on se parle jusqu’à plus soif, de nos chemins pas si tracés et puis de nos points d’arrivée… On se rappelle, on imagine, on se raconte, on se fait des films… D’ailleurs si si elle était un film, ce serait… Les siens. Et sur le générique de fin, on pourrait y mettre sa devise : « adapt or die », ça lui va bien.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.