Les dernières nouvelles de la planète LGBT et des femmes dans le monde. Des femmes qui, doucement, sûrement, sont en train de se faire une place à Hollywood.

Le de la mairie de Séoul a publié un article incitant les femmes enceintes à faire attention… à leur poids. Et le site insiste sur les calories perdues par chaque activité ménagère !
Le de la mairie de Séoul a publié un article incitant les femmes enceintes à faire attention… à leur poids. Et le site insiste sur les calories perdues par chaque activité ménagère ! © Getty / Susumu Yoshioka

Si vous prenez les 100 plus gros films du box office, pour l’année 2020, 16% ont été réalisés par des femmes. Alors je sais, c’est, c’est toujours pas 50%, mais c’est une progression certaine et constante ces dernières années. En fait, le plus festif là-dedans, c’est de voir quelles héroïnes nous fabriquent ces réalisatrices-là : pour résumer, des Harley Fucking Queen 

Harley Queen, ex fiancée du Joker, dans le "Birds of Pray" de Cathy Yann, est maquillée comme une voiture volée, jure comme un charretier, fume comme trois pompiers, tire sur tout ce qui bouge, terrifie le reste, sans scrupules ou presque, sans morale ou si peu. 

En fait, elle est un super héros - oui mais en pire, voire en mieux, parce que tellement plus folle, et surtout beaucoup plus drôle. Comme elle, toutes celles qui aujourd’hui portent ces blockbusters sur leurs pas si frêles épaules vous attrapent les codes sexués par là où il faut, vous les retournent, vous les plient. Vous savez quoi ? Ca fait un bien fou.  Oh oui on est prêtes !    

On va peut-être lui envoyer une Harley Fucking Queen au maire de Séoul  

Ca lui ferait pas de mal, si vous voulez mon avis ! Vous connaissez l’enfer ? Alors vous savez qu’il est pavé de bonnes intentions. Le gouvernement local de Séoul voulait, dit-il, œuvrer pour le bien des familles, et plus exactement, les préparer à accueillir, tout en douceur, l’arrivée d’un bébé. Pour cela, le futur papa doit faire attention à ce que la future maman puisse se reposer. A lui les courses, à lui le ménage. 

Je déconne. Evidemment, c’est aux femmes de faire attention, si l’on en croit le site de la mairie. Attention d’abord à leur poids : et il leur est recommandé d’acheter, en tout début de grossesse un vêtement de toute petite taille dans lequel elles auront très envie de rentrer dès qu’elles auront accouché. Pour atteindre ce poids idéal, et chasser vite, vite ces kilos pas beaux, surtout, ne vous forcez pas à sortir de chez vous, évitez le bruit et la crasse des salles de sport, ça n’est bon ni pour vous, ni pour le bébé. Non, prenez un balai et faites la poussière. Ou les carreaux, comme vous voulez. 

C’est très sérieux : le site insiste sur les calories perdues par chaque activité ménagère. Entre les deux, si vous me suivez, entre l’achat de la brassière et le passage de balai, il y a  comme un accouchement. Bon. Alors avant de partir à la maternité, Madame pensera à laisser un appartement tout propre et un frigo tout rempli. Ah oui, aussi, un tube de dentifrice rempli, sur le lavabo et du papier toilette en quantité suffisante. Si, si. J’aurais préféré l’inventer… 

Evidemment, l’article a fait un tollé. 20 000 personnes ont signé un appel pour le faire retirer. Bien sûr, la mairie a fini par s’exécuter, promettant à l’avenir d’être un peu plus vigilant sur les contenus qu’elle publie. Ah bon ?   

On termine avec la championne de la semaine : Amal Amjahid   

La mairie de Molenbeek et son gymnase Amal. Molenbeek, ville de Belgique, petite par la taille, grande par sa notoriété, considérée dans le monde entier comme un vivier de terroristes en puissance, eu égard à ces quelqu’un qui y avaient vu le jour… Bref, la municipalité, en pied de nez, a décidé de rendre hommage, dans son hall des sports, à une jeune femme, et pas n’importe laquelle : Amal Amjahid, huit fois championne d’Europe et du monde de jujitsu. « Elle est inspirante pour nos jeunes, et en particuliers les filles, explique la mairie. En plus, c’est joli, Amal ça rime avec canal : on en a un juste à côté ». Ah ben super. Du coup, le nom de famille, on laisse tomber, einh ? Ok. Et le prochain gymnase en hommage à Cerdan, on l’appellera Marcel.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.