Yseult, révélation féminine de l'année aux Victoires de la Musique.

La chanteuse Yseult lors de la 36e des Victoires de la Musique, février 2021
La chanteuse Yseult lors de la 36e des Victoires de la Musique, février 2021 © AFP / Bertrand Guay

Elle aime… Sentir, humer, flairer, ouvrir la bouche, et puis goûter ; écraser, là, sous le palais, mordre, mâcher, et savourer. 

C’est une gourmande, c’est une gourmette, elle aime la truffe, c’est une esthète. Elle aime… Les sacs Channel, les bijoux punk, Thierry Mugler et puis Balmain. Elle aime la mode, ça lui va bien. Sa pièce fétiche est un corset, pour le serrer, si fort, tout près, et puis un jour le faire péter. Elle est coquine, elle est coquette, et nous on aime sa silhouette. 

Elle aime… L’amour et ses regrets, elle aime l’amour, le brut, le vrai, qui laisse des traces indélébiles, ce bad boy qui frappe à la porte, oui ce même homme, qui l’allume, qui la rend chienne, qui la rend bête et qui l’éteint quand ça lui chante. 

La vérité ? C’est elle qui chante. Elle a le pouvoir sur les mots, c’est une sorcière, c’est un griot. Elle est poète, au coin du feu, un jour elle craquera l’allumette et si ça brûle, eh bien, tant mieux. 

Les invités
L'équipe
Thèmes associés