pays
pays © Radio France

Ce week-end, en proclamant son indépendance, la République du Sud-Soudan est devenue le 193ème pays de la planète. C'est le mot du jour : pays : En chinois, « guó » (國).

Le caractère ressemble à un carré, avec 9 traits savamment agencés à l’intérieur. Dans ce dessin, il faut d’abord voir l’idée d’une enceinte. C’est comme cela que se pense l’idée du pays en chinois, avec une enceinte protectrice, un mur.

Et à l’intérieur de ce mur, on trouve trois éléments : un trait horizontal, qui désigne la terre. Un petit carré, prononcé « kǒu » , qui évoque une bouche – à l’origine, c’était un rond. Et enfin la représentation d’une hallebarde, « gē » , qui désigne les armes en général. Ce sont les caractéristiques du pays : à savoir un territoire, avec des bouches à nourrir - une population… Et une force militaire pour administrer et protéger le tout.

Mis ensemble, l’arme, la terre et la bouche forment le caractère « huò » (或), que l’on traduit généralement pas « ou bien » ou « peut-être ». C’est-à-dire l’idée d’une incertitude, d’une certaine instabilité.

Représenter le pays, l’Etat, passe donc aussi par l’idée qu’il faut contenir l’instabilité – instabilité sociale, en l’occurrence. C’est la hantise de toutes les dynasties de l’histoire chinoise – y compris l’actuelle dynastie communiste.

Il y a pourtant une dimension presque affective dans le rapport du Chinois à son pays. C’est ce que semble indiquer une écriture alternative de l’idéogramme du pays, apparue dès le 10ième siècle (国). On a toujours ce carré, qui évoque l’enceinte, le mur. Mais à l’intérieur, on trouve cette fois le signe de la pierre de jade, « yù » (玉). Logique, puisque le jade était le symbole du pouvoir impérial – son pictogramme est d’ailleurs une variante de « wáng » (王), le roi. Mais pour les Chinois, le jade c’est surtout la pierre qui représente « ce qu’il y a de plus précieux au monde », disent les classiques. Ce qui fait du « pays », pour ses ressortissants, un espace précieux comme le jade.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.