Marin, aviateur et écrivain, né en Corse en 1954, Patrice Franceschi s’efforce depuis plus de quarante ans d’« aventurer la vie » dans ses livres comme dans son existence. Il monte sa première expédition en 1975, chez les pygmées du Nord-Congo. En 1978, à 23 ans il parcourt le Nil de sa source à la mer.

Patrice Franceschi
Patrice Franceschi © AFP / PATRICE COPPEE

Patrice Franceschi raconte cette expédition sur les rives du Nil dans un livre L’Aventure, le choix d’une vie publié chez Point.

Patrice Franceschi : 

J'avais envie d'une histoire complète, de lier une histoire d'amitié avec le fleuve à travers des hommes qui avaient souffert. 

"Le Nil était le plus long. De la source jusqu'à Alexandrie, c'est 8000 km, faisons-les tout seul. A pied, à chameau, en pirogue, en barque par tous les moyens. L'idée était de le faire par les moyens naturels. Ca m'a pris huit mois qui ont été les plus enchanteurs de mon existence car cette aventure s'est passée merveilleusement. 

J'ai traversé la zone saharienne avec une caravane de contrebande de 200 chameaux. C'était formidable. La partie du Nil blanc au Soudan, je l'ai descendue en barque. Il restait ensuite encore quelques milliers de kilomètres à pied : la Tanzanie, le Sud du Soudan par période de 30 à 40 jours de marche. Il faut n'avoir peur de rien et se dire "En avant !" et qu'est-ce que c'est bien après !"

Vous vous mettez dans une situation où tout peut vous arriver. Et vous avez envie que tout vous arrive plutôt que rien. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.