Mohamed a parcouru 6 645 km à pied pendant une année à la découverte du patrimoine français. Une véritable révélation pour ce jeune Parisien qui découvre qu’au-delà du périph, la vie peut être sauvage et que l’aventure peut se vivre au pied de chez soi.

Partir à la découverte du patrimoine français : le défi de Mohamed
Partir à la découverte du patrimoine français : le défi de Mohamed © Getty / Alexander Spatari

Mohamed Bekada a d'ailleurs profité du Tour de France le mois dernier pour faire un inventaire du patrimoine des villes et des villages traversés.

Mohamed Bekada : "J'avais un rêve : parcourir l'Alaska, mais en traversant la France, je me suis aperçu, qu'on pouvait vivre une aventure magnifique pas loin de chez soi. Les premières semaines ont été un peu compliquées. 

C'est là que j'ai commencé à sentir des regards : un jeune avec une charrette, les gens n'ont pas l'habitude de voir ça. Parfois j'ai bivouaquer, parfois j'ai été reçu, parfois j'ai été repoussé des villes. Certains maires m'ont logé dans leur maison avec leur famille. Ce sont des rencontres mémorables. 

La Bretagne, c'est une région forte, très authentique, où les gens sont très accueillants

Dans les Alpes, quand on se retrouve à 2800 m d'altitude, et qu'on voit tout le col que l'on a monté avec sa charrette, on se rend compte qu'on est tout petit. Il y a eu des jours où j'ai dû vivre sous la tente à -12 ou - 13°. C'était à la frontière suisse. On se retrouve vite avec la moustache avec la tente et le visage gelés le lendemain matin. 

Les chiens ont été un problème pour moi : même les petits caniches se mettaient à me mordre à cause de mon sac bleu accroché à la charrette les terrifiait."

La suite à écouter...

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.