L'instant B.O : La Dame rouge tua sept fois , Bruno Nicolai, 1972

Si l'on en croit une légende ancienne, tous les 100 ans, une étrange dame rouge, possédée par un esprit maléfique, reviendrait sous la forme d'un fantôme tuer six personnes, dont sa propre meurtrière. C'est le point de départ de La Dame Rouge tua 7 fois , l'un des six films réalisés par Emilio Miraglia, un cinéaste italien plutôt confidentiel. Nous sommes en 1972, en plein âge d'or du giallo , ce thriller transalpin popularisé par L'Oiseau au plumage de crista l de Dario Argento, trois ans plus tôt,et dont la Dame rouge reprend l'essentiel des codes, à commencer par cet étrange thème musical composé par Bruno Nicolai, une ritournelle enfantine qui, au fur et à mesure de son développement se charge de nostalgie.

La dame rouge tua sept fois
La dame rouge tua sept fois © Radio France / radio france

Les liens

La Cinémathèque française

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.