2001 Odyssée de l'espace
2001 Odyssée de l'espace © wikimedia

Dès 1927 avec Metropolis de Fritz Lang, le septième art pose sa vision de l'aventure.

Des innombrables invasions extraterrestres aux scénarios postapocalyptique de ces dernières années, le pessimisme est toujours de mise. Alors, pourquoi la science fiction broie-t-elle toujours du noir ?

Instant B.O :Also Sprach Zarathustra, Eumir Deodato, 1979

Beign there Hal Ashby
Beign there Hal Ashby © radio-france

Hal Ashby dans le film Being There (Bienvenue Mister Chance ) a l’idée de génie de choisir la performance instrumentale pop-jazz-funk du poème symphonique « Ainsi parlait Zarathoustra » de Richard Strauss, adaptée et orchestrée par Eumir Deodato du thème de 2001 : l’odyssée de l’espace de Kubrick. Ce premier hit mondial du genre a valu au compositeur et arrangeur brésilien exilé à New York, de remporter un Grammy Award en 1973.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.