Depuis l'élection d'Emmanuel Macron on entend beaucoup parler de nouveau monde, en opposition aux façons de faire du "vieux monde". Mais on oublie un peu vite qu'il y a 50 ans, déjà, on parlait de nouveau monde à propos de Mai 68...

Dans "La France d'hier" le sociologue Jean-Pierre le Goff raconte les 18 années qui ont précédé Mai 68. Que reste-t-il aujourd'hui de ces années 50 dont nous sommes aussi issus? Qu'avons-nous appris de nos parents et qu'avons-nous transmis à nos enfants?  Sous forme de récit personnel, il décrit de l'intérieur à quoi ressemblait ce "vieux" monde, à la veille de basculer dans la modernité. 

L'héritage que j'ai appelé "l’héritage impossible", c'est-à-dire une volonté d'autonomie absolue, la suspicion généralisée envers tout ce qui de près ou de loin rappelle une hiérarchie, une institution, je pense que c'est fini, c'est-à-dire qu'on est arrivé au bout

Avec: le philosophe et sociologue Jean-Pierre Le Goff

Livre cité : " La France d'hier " publié aux éditions Stock

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.