Dans notre monde soumis à toujours plus d’accélération, où on ne cesse de vanter les vertus de la marche et du mouvement, petit éloge de la halte, voire de l'immobilité...

Une femme immobile sur l'herbe.
Une femme immobile sur l'herbe. © Getty / Prakasit Khuansuwan / EyeEm

On en a rêvé parfois toute l'année, ralentir, s'arrêter EN-FIN, ne rien faire, mais voilà, c'est tout un art que de s'arrêter ! Car paradoxalement, s'arrêter vraiment implique un énorme effort, savoir faire une halte, c'est résister à l'injonction de mouvement permanent de notre société...

C'est très fort cette injonction au mouvement, elle correspond aux grandes injonctions sociales comme celle du travail (...) qui quelquefois sont aussi des sources d'aliénation

avec: le philosophe Jérôme Lèbre, membre du Collège International de Philosophie

Livre cité: "Eloge de l'immobilité" ed° Desclée de Brouwer

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.