Dans la torpeur de l’été alors que de nombreuses actions sociales étaient interrompues en raison des vacances Yazid Kherfi, lui, continuait son artisanat social.

Soir après soir, il garait son camion et dépliait le barnum de sa médiation nomade aux pieds des immeubles de plusieurs quartiers d’Ile de France avec un seul objectif : nouer le dialogue.

Rencontre impromptue, échanges imprévus avec un personnage singulier pour ces jeunes dont l’été se passe en banlieue.

Périphéries a accompagné Yazid Kherfi lors d’une soirée au quartier du parc de Nanterre.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.