« Les jeunes, je les trouve fatigués… » confie Catherine Delmas, assistante sociale d’un lycée de banlieue.

lycéens
lycéens © MAXPPP / Vincent Isore

Depuis treize ans, Catherine Delmas est l’assistante sociale d’un lycée situé dans la banlieue parisienne, en zone urbaine sensible et en zone d’éducation prioritaire. Ses journées défilent au rythme des sollicitations quotidiennes des 1500 élèves qui peuvent pousser la porte de son bureau à tout moment.Questions de relations filles-garçons, soucis de contraception, problèmes familiaux…

Les sollicitations des adolescents sont nombreuses et variées dans cet établissement qui accueille près de 80% d’élèves boursiers. Souvent aussi l’urgence s’invite chez les lycéens et Catherine Delmas quitte le monde de l’adolescence pour gérer de lourdes problématiques sociales.

Observatrice privilégiée des jeunes de ce quartier, Catherine Delmas trouve ses lycéens malmenés, fatigués.

Le combat quotidien d’une assistante sociale en milieu scolaire, c’est aujourd’hui dans Périphéries...

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.