Périphéries est allée à la rencontre de Véronique Decker enseignante puis directrice d'école depuis plus de trente ans en banlieue.

Alors que la rentrée des classes était hier, Périphéries est allée à la rencontre de Véronique Decker enseignante puis directrice d'école depuis plus de trente ans en banlieue.

Hier Véronique Decker faisait sa seizième rentrée en tant que directrice de l'école Marie Curie de Bobigny. Une école de 250 élèves située au coeur d'un quartier en pleine rénovation urbaine.

Entre système D, manque de moyens et absences non remplacées elle dresse un constat alarmant sur l'état de l'école dans le département le plus jeune de France et malgré son enthousiasme et son amour du métier on sent poindre dans ses propos une sorte de fatigue.

Trop classe !
Trop classe ! © Véronique Decker /Liebertalia

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.