Stéphane a 20 ans, il a grandi à Trappes en région parisienne et demain il quitte le quartier pour aller poursuivre ses études à l’étranger. C’est la veille de son « grand départ » que Périphéries est allée à sa rencontre. L’occasion, avec du recul, de revenir sur la vie de ce quartier dont il qualifie déjà les habitants avec un « ils » un peu lointain… L’occasion surtout de mesurer à quel point il est partagé entre deux sentiments. La satisfaction de s’extraire de ce groupe « qui tire forcément vers le bas » mais aussi l’attachement à ce lieu et à ces habitants. Quitter le quartier ce n’est ni un rêve ni une réussite. Et ce n’est pas si facile.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.