Crée en 1997 à Marseille les écoles de la deuxième chance accueillent des jeunes de 18 à 25 ans sans diplôme et descolarisés depuis une année au moins. En 10 ans ce sont près de 25 de ces établissements qui ont ouverts leurs portes en France et le plan banlieue qui sera présenté en fin de semaine devrait donner une nouvelle impulsion à ce dispositif. Le département de l’Essonne a lui ouvert sa première « E2C », comme on dit, en 2004 et s’apprête à en inaugurer une nouvelle dans les semaines qui viennent. C’est dans l’établissement de Ris Orangis où 85% des 300 élèves sont des jeunes des quartiers que Périphéries s’est rendue cette semaine…. .

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.