Permettre l’accession au logement des plus précaires c’est l’objectif du dispositif des résidences sociales développé par la société ADOMA.

Pour quelques dizaines d’euros de loyers les bénéficiaires des minima sociaux peuvent accéder à des logements transitoires pour une durée de deux ans.

Grâce à un financement de l’Etat, des régions, des départements et des villes 291 de ces résidences ont déjà vu le jour en France.

Les locataires de ces logements meublés dont les loyers incluent les charges sont accompagnés dans leurs démarches sociales pour favoriser leur passage vers le parc locatif traditionnel.

Périphéries est allé à la rencontre des 147 locataires de la résidence sociale la Papeterie, ouverte il y a un an à Corbeil-Essonnes. Un immeuble dans lequel 60% des habitants ont moins de 35 ans. Signe de la difficulté croissante d’accéder à un premier logement.

Résidence la Papeterie à Corbeil
Résidence la Papeterie à Corbeil © Sylvie Dupic / Sylvie Dupic

Les liens

Le site de l'Adoma

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.