Demain c’est la rentrée des classes.

La semaine dernière à Lyon l’AFEV, une association qui organise l’accompagnement scolaire de plusieurs dizaines de milliers de jeunes dans les quartiers populaires tenait son université d’été. Au programme la place des différents acteurs et bien sûr la question de l’égalité scolaire.

Périphéries s’est invité à l’atelier consacré aux discriminations territoriales. L’occasion d’interroger Annick Teyssedre, principale de collège dans un arrondissement populaire de la capitale du Rhône. Elle décrypte les effets parfois pervers de l’assouplissement de la carte scolaire au micro d’Edouard Zambeaux.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.