Au printemps dernier "Périphéries" avait rencontré Laurence Prak. Occupante sans « droit ni titre » de l’ancien appartement HLM de sa mère décédée il y a deux ans et demi. Un appartement de 4 pièces propriété de l'OPAC de Paris. A l’époque elle craignait déjà d’être expulsée et espérait être relogée dans un logement plus petit... Aujourd’hui Laurence Prak est sans domicile. Huissier, police, déménageurs… la semaine dernière cette femme de 53 ans est revenue chez elle après son travail pour constater qu’elle avait été expulsée. Elle n’aura donc pas réussi à tenir jusqu’à la trêve hivernale qui pourtant arrive à grands pas.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.